Des arômes qu'il vaut mieux ne pas trop inhaler - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Des arômes qu'il vaut mieux ne pas trop inhaler

Vincent Bonneterre 1, 2
1 TIMC-EPSP - Environnement et Prédiction de la Santé des Populations
TIMC - Techniques de l'Ingénierie Médicale et de la Complexité - Informatique, Mathématiques et Applications, Grenoble - UMR 5525
Résumé : Certains arômes utilisés dans des processus de fabrication de produits céréaliers pour donner un goût « beurre » et « crème » peuvent entraîner chez les professionnels qui les inhalent au long cours des maladies respiratoires sévères. Des mesures de prévention et un suivi respiratoire des salariés exposés sont conseillés, ainsi que les entreprises françaises potentiellement concernées, ainsi que leurs services de santé au travail, sont appelés à la vigilance.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02536520
Contributeur : Chloe Greillet <>
Soumis le : mercredi 8 avril 2020 - 11:10:34
Dernière modification le : mardi 24 novembre 2020 - 16:00:09

Fichier

BONNETERRE_VigilAnsesN10_Avril...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-02536520, version 1

Citation

Vincent Bonneterre. Des arômes qu'il vaut mieux ne pas trop inhaler. Vigil'Anses, Anses, 2020, pp.7-9. ⟨hal-02536520⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

48

Téléchargements de fichiers

33