Recrutement : Master 2 Internship in Microbiology & Biochemistry - Jan 2021

A Master 2 internship in biology is proposed by TIMC laboratory: "The Long Term Evolution Experiment (LTEE) in Escherichia coli, a tool to investigate the function and the evolution of outer membrane vesicles (OMVs).". Keywords: biochemistry, microbiology, cell biology, molecular biology, statistics. Place: Grenoble/France Date: January-June 2021

Une équipe du CHU Grenoble Alpes, de l'IBP et de TIMC identifie des bio-marqueurs caractéristiques des risques d'aggravation dramatique du COVID-19

Pouvoir anticiper la "tempête inflammatoire" qui menace certains patients atteints par le COVID-19, tel est l'exploit en passe d'être réalisé par une équipe de cliniciens, biologistes et chercheurs issus du CHU Grenoble Alpes, de l'Institut de Biologie et de Pathologie du CHU (IBP) et du laboratoire TIMC. L'équipe grenobloise a en effet réussi à identifier des cytokines spécifiques, se révélant des bio-marqueurs du risque d'évolution délétère pour le patient.

Une bulle de protection innovante créée à Grenoble pour le transport des patients atteints du covid-19

Un tout nouveau dispositif a été mis au point à Grenoble afin de répondre aux préoccupations majeures concernant le transport des patients infectés par le covid-19, sécurité, protection et soins optimaux !

 

Le projet a démarré environ 15 jours après le début du confinement. Guillaume Debaty, directeur du SAMU de Grenoble, s'est rapproché de Philippe Cinquin, directeur du laboratoire TIMC (Recherche Translationnelle et Innovation en Médecine et Complexité), Professeur en santé publique et

Etude pilote sur les biomarqueurs d’aggravation du covid-19 - Appel au don

La fondation UGA se mobilise autour du projet lancé par une équipe de scientifiques et de médecins de l'Université Grenoble Alpes (UGA) et du CHU Grenoble Alpes, et notamment le laboratoire TIMC, pour financer une nouvelle étude clinique à propos des biomarqueurs d'aggravation du covid-19. Suite aux constats, chez certains patients atteints d’une forme grave du virus, de l’apparition soudaine d’une aggravation tardive après sept jours, une étude clinique est lancée afin de tenter d'identifier des biomarqueurs prédictifs de cette évolution.

Réutilisation des masques FFP2 et chirurgicaux, un consortium de scientifiques, médecins et industriels, dont TIMC, explorent les pistes !

Face à l'épidémie de Covid-19 et aux besoins importants et croissants de masques de protection, la question de la réutilisation des masques usagés apparaît comme un enjeu de taille. De nouvelles procédures de nettoyage et de désinfection des différents masques sont en cours d'étude et d'investigation grâce à un consortium formé par le CNRS et le CEA. Ce consortium réunit de nombreux scientifiques, médecins et industriels autour de différentes pistes possibles. Parmi tous les acteurs impliqués, le laboratoire TIMC, dont son directeur et différentes équipes de l'Unité, sont impliqués au cœur des projets dans un partenariat étroit avec d'autres établissements dont localement le CHU Grenoble Alpes (Services Hygiène, Stérilisation et Bactériologie), le CIC-IT de Grenoble, Centre d'investigation clinique – Innovation technologique, et le CEA de Grenoble.

Recrutement : Post-doctorat : Modélisation et Simulation Numérique

L'Institut des Sciences du Calcul et des Données (ISCD) de Sorbonne Université propose une offre de post-doctorat en Modélisation et Simulation numérique. Le projet vise à modéliser les tissus mous de l’appareil vocal pour une application aux homininés fossiles. Le domaine scientifique concerne la Mécanique des structures et des solides. Compétences/Qualification : Calcul scientifique/mathématiques appliquées, modélisation par éléments finis, simulation numérique, analyse de l’erreur et des incertitudes et programmation (C++ et Matlab). Contrat : CDD de 12 mois sur Paris à partir de Mai/Juin 2020, candidatures ouvertes jusqu'à début Mai.

Coronavirus : TIMC fait barrière !

Coronavirus : TIMC fait barrière ! Travaillons à distance et protégeons-nous les uns les autres ! A partir du lundi 16 mars, et jusqu’à nouvel ordre, tout ce qui peut se faire à distance DOIT se faire à distance. Vous n’êtes autorisé à venir sur votre lieu de travail que si votre présence est prévue dans le «Plan de Continuité d’Activités» de TIMC. Si vous n’êtes pas dans ce cas, vous êtes autorisé à télétravailler. Lorsque votre présence sur votre lieu de travail est indispensable à la continuité du service public de la recherche, équipez-vous systématiquement, dès que vous pénétrez dans nos locaux, de masques de fortune.