Equipes de recherche > SPM > SPM

Articles de cette rubrique

Santé, Plasticité, Motricité
JPEG - 290.3 ko


Les modalités d’organisation et de contrôle de la posture et du mouvement sont souvent analysées de manière indépendante, dans des tâches de laboratoire relativement simples. C’est pourtant dans les interactions entre ces deux dimensions que les régulations mises en place par le système nerveux central prennent tout leur sens pour gérer la complexité de la MOTRICITE humaine. Notre hypothèse de travail repose sur l’existence d’un couplage fonctionnel entre mécanismes de régulation de l’activité posturale et mécanismes de contrôle du mouvement en cours d’exécution. Cette voie de recherche a une visée principalement fondamentale dans le domaine des neurosciences comportementales.
Le couplage fonctionnel décrit précédemment n’est pertinent que s’il tient compte, chez le sujet sain ou pathologique, de la PLASTICITE liée aux contraintes imposées aux systèmes sensoriels, moteur ou cognitif. Il s’agit alors de comprendre comment le système nerveux central développe et contrôle les adaptations observées. Ces adaptations peuvent résulter des caractéristiques des sujets (sujets d’âge différent, amputés, diabétiques, obèses), de l’état du système moteur (niveau de fatigue musculaire, complexité de la tâche à réaliser) ou des conditions environnementales (nature des informations sensorielles disponibles, situations de double tâche). Dans ce contexte, les dimensions clinique et appliquée doivent conduire à la définition de programmes de conditionnement ou de reconditionnement pour l’amélioration et/ou l’optimisation de la performance motrice.
Au-delà de son aspect fondamental, ces connaissances doivent également servir de base, dans une perspective de SANTE, à la définition, au développement et à l’évaluation de solutions thérapeutiques et de dispositifs biomédicaux destinés (1) à la prise en charge de patients atteints de déficits ou incapacités sensorielles et/ou motrices et/ou cognitives et (2) à l’assistance au personnel de santé.
Dans son ensemble, ce programme de recherche s’appuie sur des travaux de natures (1) fondamentale portant sur la MOTRICITE et la PLASTICITE humaine et (2) appliquée dans le domaine de la SANTE, fondés sur (1) des expérimentations menées chez l’homme en laboratoire, en milieu clinique ou en conditions écologiques, (2) la modélisation et la simulation des processus sensori-moteurs et cognitifs impliqués dans le contrôle de la posture, du mouvement et de la locomotion, (3) la contribution au développement de dispositifs non invasifs embarqués, et de programmes de reconditionnement et de réhabilitation pour détecter, compenser et/ou suppléer des déficits sensoriels et/ou moteurs et/ou cognitifs et enfin (4) l’évaluation et la validation clinique de ces solutions instrumentales et thérapeutiques.


Laboratoire TIMC-IMAG, Domaine de la Merci, 38706 La Tronche Cedex

CNRS
UGA
ENVL
Grenoble INP
Mentions Légales