Soutenance de thèse de Sonia Selmi le 31/10/17

Sonia Selmi de l’équipe GMCAO soutiendra sa thèse mardi 31 octobre 2017 à 16h00.

Navigation en temps-réel pour la biopsie de prostate

Real-time navigation for prostate biopsy

Directrice de Thèse : Mme Jocelyne Troccaz, DR CNRS, TIMC-IMAG
Co-directeur de Thèse : M. Emmanuel Promayon, MCU UGA, TIMC-IMAG

Membres du jury :
- M. Nacim BETROUNI, Chargé de recherche INSERM, Lille, Rapporteur
- M. Tim SALCUDEAN, Professeur à l’Université British Columbia (Canada), Rapporteur
- M. David SARRUT, Directeur de recherche, CREATIS, Lyon, Examinateur
- M. Pierre MOZER, PU-PH à l’AP-HP, La Pitié Salpêtrière, Paris, Examinateur
- M. Michael Baumann, Directeur de R&D, Koelis, Grenoble, Invité

Lieu : Salle des thèses - 109, Bâtiment Boucherle - Faculté de Médecine et de Pharmacie

Mots-clés : navigation, biopsie de prostate, recalage 2D-3D, échographie
Key-words : navigation, prostate biopsies, 2D-3D registration, ultrasound

Ressources liées : Pitch vidéo présentant la thèse lors du concours "Ma Thèse en 180 secondes", et portrait de Sonia Selmi réalisé à cette occasion (Master CCST Grenoble).

Résumé :
Le cancer de la prostate est le premier cancer chez l’homme et le 3ème plus mortel. La biopsie de prostate est l’examen de confirmation pour faire le diagnostic du cancer. Réalisé le plus souvent par voie transrectale, le geste qui est guidé par échographie consiste en le prélèvement de 12 échantillons le mieux réparti dans la prostate.

La difficulté de cet examen, liée entre autres aux grands déplacements de l’organe et à l’utilisation d’une image bruitée en 2D, ne permet pas d’obtenir une localisation exacte des prélèvements.

Ceci limite grandement une prise en charge optimale du patient et la mise en place de nouveaux concepts tels que la biopsie ciblée, la surveillance active ou encore le traitement focal.

Les systèmes de navigation actuels utilisés en clinique ont pour but d’offrir une cartographie précise des prélèvements. Basés sur des localisateurs ou du traitement d’images, ils sont limités en termes de précision en n’intégrant pas les mouvements d’organe ou de temps de calcul.

L’objectif de ce travail de thèse est de concevoir un système de navigation compensant les mouvements de la prostate et compatible avec une application clinique en temps-réel.

Notre système combine un localisateur léger placé sur la sonde, de type capteur inertiel, et une méthode de recalage rigide 2D-3D d’images échographiques. Le suivi durant la procédure est réalisé par des recalages en continue. Notre méthode de recalage est initialisée par l’orientation de la sonde et est basée sur une mise en correspondance à la fois géométrique et iconique de points caractéristiques des images. Au cours de cette thèse, notre méthode de recalage 2D-3D a été évaluée sur des données de patient et offre des résultats encourageants.

Dans un second temps, notre méthode de suivi a été évaluée sur fantôme de prostate et montre, qu’avec une optimisation des temps de calcul, notre approche pourrait permettre de guider l’urologue pendant son geste.


Laboratoire TIMC-IMAG, Domaine de la Merci, 38706 La Tronche Cedex

CNRS
UGA
ENVL
Grenoble INP
Mentions Légales