Systèmes pour la médecine personnalisée et criblage haut débit

Nous développons ces systèmes en nous basant sur les concepts de “biomimétique”. Ce concept a été introduit pour la première fois par Otto Schmidt en 1969 lors d’une présentation au 3ème congrès international de biophysique à Boston. Les processus de fabrication par une approche biomimétique, venues du domaine des nanobiotechnologies, s’inspirent de l’auto-assemblage des systèmes naturels.

Le projet BROCOLI, en collaboration avec des scientifiques du CEA et du CNRS, s’inscrit dans cette démarche : Il vise à créer un échafaudage tridimensionnel nanostructuré en polyélectrolyte connecté à une puce microfluidique permettant l’analyse du microenvironnement de cellules cancéreuses prostatiques et d’identifier de nouveaux biomarqueurs pour le cancer de la prostate.

Ces recherches fondamentales ont déjà donné lieu à une publication dans la revue Biomaterials : Nous démontrons qu’un film de polyélectrolyte chargé positivement de quelques nanomètres d’épaisseur réduit le regroupement et la prolifération des cellules cancéreuses de prostate.

Sur la base de ces données fondamentales, nous travaillons actuellement sur le développement d’un dispositif de diagnostic pour la médecine personnalisée et le criblage haut débit.


Laboratoire TIMC-IMAG, Domaine de la Merci, 38706 La Tronche Cedex

CNRS
UGA
ENVL
Grenoble INP
Mentions Légales